Chat avec Alanis

 

Jeudi 21 Avril (à 2h du matin en France)

 

Alanis_Morissette : Salut! C'est sympa d'être là. Salut à tout le monde ici.

Q : Nous avons beaucoup de questions, alors allons-y! Alanis, dans ta vie, quelle importance tient le 'travail du rêve'? Est-ce que ça influence significativement l'écriture de tes chansons?

Alanis_Morissette : Je réussis à décripter les questions posées par mon subconscient, et je les note tous les matins. Alors mes rêves ont réellement un effet sur ce que j'écris.

Q : En tant que musicien dans ce business compétitif et parfois sombre de la musique, te sens-tu comme une membre d'une tribu perdue/seule?

Alanis_Morissette : Je pense que le défi a intégré le côté matériel du business, où il existe beaucoup de choses que je n'apprécie pas, et le côté créatif/artistique. Aujourd'hui permettre ces deux côtés, m'aide à utiliser les deux côtés de mon cerveau. C'est puissant.

Q : Te considères-tu plutôt cerveau droit ou cerveau gauche?

Alanis_Morissette : (Rires) En fait, les deux.

Q : Etais-tu nerveuse en faisant ton discours au Senat et comment as-tu été choisi pour le faire?

Alanis_Morissette : Je suppose qu'ils ont demandé à beaucoup d'artistes, et je n'y étais pas seulement pour faire figuration, mais pour prononcer un discours que j'avais écris. Je n'étais pas nerveuse en le disant, mais plutôt de devoir rester dans les 5 minutes impartis et de ne pas les dépasser.

Q : Pour ceux qui n'ont pas entendu ton opinion sur Napster, peux-tu nous donner ton point de vue?

Alanis_Morissette : Je pense que Napster ou les autres services semblables peuvent exister pour partager la musique, mais que les artistes doivent aussi être payés et aient leur mot à dire dans le processus. Je pense que c'est une bonne idée, mais il faut bien la gérer.

Q : Est-ce que tu penses que Jagged little pill t'a permis de trouver une retraite sereine?

Alanis_Morissette : Je pense que oui, il y a eu de mauvais moments et des choses remontant au passé que j'ai du affronter, j'étais capable de voir les problèmes, et j'étais aussi capable d'exploiter ma spiritualité d'une façon que je n'avais jamais expérimenté avant.

Q : Salut Alanis. Préfères-tu être appelé Alanis comme in land ou al-ah-nis?

Alanis_Morissette : (Rires) Lan comme in Land. C'est très canadien de le dire comme ça, et je suis très canadienne. La façon américaine est bien aussi.

Q : Pour Alanis: En devenant prof de yoga, j'ai expérimenté de grands changements dans beaucoup de domaines dans ma vie. Comment le yoga t'a-t'il changé?

Alanis_Morissette : Cela m'a permis de bien exploiter mon côté physique et d'y intégrer mon spirituel, mon physique et mon intellect, et de trouver un juste millieu pour eux. Je peux également faire travailler des muscles que d'autres sports ne peuvent pas.

Q : Y'a t'il une sorte de Yoga que tu pratique?Is there one type of Yoga you practice?

Alanis_Morissette : Je fais du Iyengar et du Ashtanga.

Q : En parlant de spiritualité, tu as récemment été aux Navajo Nation, en Arizona pour une aventure de Music in High Places. Alanis, est-ce que tu crois que ta visite aux Navajo Nation a influencé ton syle de musique ou tes paroles de chansons que tu as inclus dans ton prochain album? Si oui, de quelles façons?

Alanis_Morissette : Je pense que ça m'a influencé d'une façon subsconsciente, et leur façon de vivre m'a définitivement inspiré.

Q : Que t'as apporté ton aventure en Arizona?

Alanis_Morissette : J'ai construit une sorte de sauna dans mon jardin.(les indiens se mettent dans une tente autour d'un feu en cercle et se taisent, la chaleur les purifie en faisant suinter leurs corps) C'est une expérience très intime et purifiante.

Q : En restant sur un plan philosophique, Alanis, quel est la meilleure expérience de ta vie?

Alanis_Morissette : (Rires) Je ne pense pas qu'il y en ait même une. Peut-être pendant mon voyage en Inde, j'avais le livre Cnversations avec Dieu, et je le trouvais très interessant. C'était juste après la fin de la tournée Jagged Little Pill.

Q : Est-ce que tu as envisagé de sortir la chanson Sympathetic Character?

Alanis_Morissette : Sûrement pas comme un single.

Q : Si tu n'étais pas une chanteuse/auteur/actrice, quelle profession aurais-tu choisi et pourquoi?

Alanis_Morissette : Je serais un auteur, et je serais une directrice et je serais une jardinière, et une voyageuse nomade.

Q : Quels sont les endroits les plus fascinants que tu as visité?

Alanis_Morissette : Le premier est l'Inde. J'adore l'Amérique du Sud, j'aime le Maroc et Israël est vraiment incroyable.

Q : As-tu déjà rêver d'être une montagnarde canadienne?

Alanis_Morissette : Absolument!!! (Rires)

Q : Dans le film Dogma quel était ton rôle? Dieu?

Alanis_Morissette : Oui.

Q : Pas quelque chose d'ambitieux.

Alanis_Morissette : (Rires)

Q : Est-ce que tes moments en tant que présentatrice télé dans ta jeunesse te manquent?

Alanis_Morissette : Oui, un peu. Une sorte de baptème du feu à ce moment-là, et ça me manque même si j'agirai autrement aujourd'hui.

Q : Voudrais-tu revenir à la télé?

Alanis_Morissette : Peut-être comme une intérimaire, mais pas comme un job à plein temps.

Q : Quelle est la chose la plus cool au monde?

Alanis_Morissette : (Rires) Regarder quelqu'un et se sentir observer.

Q : Y'a t'il des livres que tu as lu récemment et que tu voudrais nous recommender?

Alanis_Morissette : Sans aucun doute un de livres Conversations avec Dieu. Je lis actuellement un livre de Anne Morrow Lindbergh, qui vient de décéder. J'ai lu beaucoup de poèmes de Rainer et de Marie Rilke.

Q : Alanis, si tu étais membre du Congrès, quelle loi/résolution voudrais-tu faire passer?

Alanis_Morissette : Il me faudrait une heure pour répondre, mais il y a pas mal d'idées que je formulerais. Une concernerait le Travail, nous avons besoin de représentants au congrès et avons besoin d'argents pour ça. Une autre, nous voulons des services online interractifs et déterminer où et quand cela doit arriver. Nous demandons essentiellement la possibilité d'être entendu et nous avons besoin d'une troisième partie neutre, qui soit le gérant central et qui suive ce qui se passe sur internet comme le BMI ou le ASCAP, pour que l'argent revienne directement aux artistes. Une des choses les plus importantes est la règle des 7 ans, pour les artistes sous contrats, pour leur laisser main libre. C'est une chose que les compagnies doivent reconsidérer.

Q : As-tu quelque chose que tu emmènes toujours avec toi?

Alanis_Morissette : Je voyage partout avec mon ours en peluche. Son nom est Bere. (en anglais ours en peluche se dit Teddy Bear)

Q : T'as-t-il été donné par quelqu'un de spécial?

Alanis_Morissette : Oui, moi. (Rires) Il m'a aidé à surmonter une rupture, alors on a une grande solidarité qui nous unis quoi qu'il arrive.

Q : Quelle chose penses-tu que les gens serait surpris d'apprendre sur toi?

Alanis_Morissette : Que je ne prends rien au sérieux, rien du tout.

Q : Qu'est ce qui est le plus toi : la femme calme et spirituelle ou la femme extravertie et fêtarde?

Alanis_Morissette : Elles sont moi. Elles se partagent le même espace. Je crois au concept de liberté dans le monde réel.

Q : Qui t'as le plus influencé dans ta vie et comment ont-ils fait?

Alanis_Morissette : Je pense que j'ai été influencé par beaucoup de personnes, je ne sais pas si il n'y en a qu'une seule.

Q : Es-tu nerveuse avant un concert?

Alanis_Morissette : Je suis très nerveuse et quand j'ai joué longtemps, je deviens excitée.

Q : As-tu des tics nerveux?

Alanis_Morissette : Oui. Rire bêtement. (Rires) Je ris beaucoup quand je suis nerveuse, et si je suis réellement nerveuse, je bafouille. J'ai du mal à parler.

Q : Comme maintenant... Je te voyais plutôt comme une fille enroulant ses cheveux dans ses doigts...

Alanis_Morissette : Je le fais aussi.

Q : Es-tu végétarienne ou non?

Alanis_Morissette : J'ai essayé le végétarianisme pendant un an, jusqu'à ce que j'apprenne que j'étais allergique au soja. C'était un moment révélateur mais finalement j'aimerais pouvoir ne pas manger de viande.

Q : Avais-tu espérer dans tes rêves les plus fous d'arriver là où tu es maintenant?

Alanis_Morissette : A certains niveaux, pas du tout, mais d'un autre côté, j'avais imaginé ce que je ressentirais. Je le voyais dans ma tête. Je suis très reconnaissante de que ce vis aujourd'hui, mais je pense aussi que je vis la vie que je voulais, aussi loin que je m'en souvienne.

Q : Quelle est ton expression favorite?

Alanis_Morissette : J'ai une expression drôle sur mon frigo : 'Avant de critiquer quelqu'un, marche pendant un kilomètre dans ses chaussures, ainsi quand tu le critiqueras, tu seras loin et dans ses chaussures."

Q : Quand as tu commencé à jouer, et quand as-tu su que tu allais en faire ton métier?

Alanis_Morissette : J'ai commencé à jouer du piano quand j'avais 6 ans, danser à 7 ans, écrire des chansons à 9 ans, et écrire des poèmes quand j'étais adolescente, alors j'ai toujours su que je m'exprimerais par des poèmes et des mots. Je pense que je l'ai fais quand j'ai senti que je pouvais le faire authentiquement.

Q : Est-il dur de trouver un homme qui te respecte pour toi et non seulement parceque tu es célèbre?

Alanis_Morissette : Il y a un défi en ce sens les premières fois où je rencontre quelqu'un. Puis ce sentiment disparaît, et les gens se laissent aller plus facilement avec moi.

Q : Est-il vrai que tu as fréquenté une école pour enfants surdoués?

Alanis_Morissette : J'étais dans le programme 'élevé' dans les écoles que j'ai fréquenté avec mon frère jumeau. Les écoles étaient de bonnes écoles, nous travaillions dur pour accèder à ces 'classes spéciales', quoi que cela signifie.

Q : Tes parents t'imaginaient-ils docteur ou avocate ou quelque chose d'aussi gratifiant?

Alanis_Morissette : Non, je dois dire, que mes parents m'ont toujours soutenus dans la voie que je m'étais fixée. Je les adore pour ça. Ils n'étaient pas des parents qui disaient : 'tu ne peux pas', ils me laissaient sortir et faire ce que je voulais.

Q : Est-il dur de chanter avec passion des chansons que tu as chanté des centaines de fois, comme Ironic?

Alanis_Morissette : Non. Parceque j'adore chanter. Si ça devenait une obligation alors je ne la chanterais plus. Alors si vous n'entendez plus certaines chansons, vous comprendrez pourquoi. (Rires)

Q : La chanson Ironic est de loin ma préférée de tes chansons. Quelle est ta chanson préférée que tu as joué?

Alanis_Morissette : Je n'en ai pas de favorite, mais quand je joue sur scène, j'en ai une que je préfère et puis ça change. En ce moment c'est 21 Things I Want in a Lover jouée sur scène.

Q : Tu as parlé de rêves. Fais-tu souvent le même rêve et rêves-tu en couleur?

Alanis_Morissette : Oui, je rêve en couleur. Je fais certains rêves récurrents, qu'on retrouve dans les livres sur les rêves, la plupard sur des choses se passant dans ma vie à ce moment-là. Ils me guident.

Q : Dirais-tu toujours que chanter/écrire était un 'exorcisme' et si oui, chanter sur scène t'as t-il permis de franchir un autre palier?

Alanis_Morissette : Absolument. Ecrire est incroyablement thérapeutique, et être sur scène me permet de franchir un autre palier. Qu'il y est 3 ou 300000 spectateurs.

Q : Alanis, le 'système de contrôle parentale'. Penses-tu que c'est une bonne idée ou une perte de temps?

Alanis_Morissette : D'un certain côté je pense pas de mal, pas d'épidémie. Je pense que les parents se réservent le droit de choisir les CD qu'ils veulent que leurs enfants de 9 ans écoutent. Si quelqu'un ne veut pas que son enfant écoute mes chansons à cause des paroles, c'est son choix. Et si quelqu'un est vraiment désireux d'écouter ma musique, il le fera.

Q : Politiquement, es-tu plus radicale ou conservatrice?

Alanis_Morissette : Je suis une libérale, et je pèse la pour et le contre de chaque cas, j'utilise mon intuition, je me suis trompée souvent avant de devenir libérale.

Q : Si tu pouvais changer ta vie, la changerais-tu, et si oui, comment?

Alanis_Morissette : Je change tout le temps ma vie. Mais avec le temps, les choses deviennent plus consistantes et mes idées et croyances restent les mêmes. Je les rassembles pour mes relations et les laissent vivre.

Q : Alanis, ton récent voyage (Navajo Nation) t'as-t'il permis d'être à la croisée des chemins, le point ou le Moi rencontre l'Ame?

Alanis_Morissette : Oui, en regardant de plus près des deux côtés, c'est vers mon âme que je me tourne le plus souvent, et si ce n'est pas le cas, j'y retourne plus tard. Je me rappelle chaque jour qui passe qui je suis et pourquoi je suis. C'est plus important que ce que je fais. C'est plus important de savoir qui on est plutôt que ce que nous faisons.

Q : Alanis, merci de nous avoir rejoint ce soir. Je sais que c'est une expérience rare, parler avec toi online. Une dernière pensée avant de cloturer cet événement?

Alanis_Morissette : Beaucoup d'amour envoyés à tous, je vous verrais un jour!

Q : Merci, Alanis! Ton nouvel album sortira quand?

Alanis_Morissette : Je suis en pleine renégociation avec ma maison de disque alors ce sera bien si ça sort dans les prochains mois.

Q : Génial! Nous l'achèterons.