Quelques Nouvelles...

 

20 Aout 2004 :

'Est-ce que mon coeur a aimé jusqu'alors? Juré que non à mes yeux. Car je n'avais jamais vu la vraie beauté avant ce soir.'

Roméo + Juliet

 

04 Juin 2004 :

Une pensée à tous mes collègues du terminal 2E... Il faut continuer à nous soutenir mutuellement... Je vous embrasse...

 

06 Mars 2004 :

Ras

 

02 Février 2004 :

L'Etoile et la Rose

Par une belle journée de printemps naquit une Etoile. Elle était très belle et en profita beaucoup durant sa jeunesse. Elle était très entourée, elle a beaucoup voyagé durant sa vie. Elle partit de l'Est et s'installa dans le Nord à L'ouest. Elle rencontra une autre étoile et eut des enfants. Ce fut sa seule joie, elle tomba gravement malade et perdit toute sa brillance, elle erre maintenant dans le ciel, sentant sa fin approcher. Bientôt, elle rescientillera l'espace d'un instant quand elle deviendra étoile filante et traversera mon ciel pour briller à jamais de mille feux.

La Rose naquit par une belle matinée de printemps. Elle était entourée de jolies fleurs, elle, elle était différente des autres et se sentait souvent seule. Sa seule défense était ses épines, mais un jour, on la tortura en les lui enlevant toutes, puis on lui arracha le coeur pour qu'elle ne puisse plus jamais tenter personne. Elle gardait pourtant l'espoir qu'une main douce viendrait enfin la cueillir. Elle attend toujours.

Papa, tu seras toujours mon Etoile et je resterais ta Rose.

 

16 Août 2003 : Tu étais une personne sensationnelle, tu aimais la vie, tu aimais ta famille, tu étais apprécié de tous et tu viens de nous quitter, parti rejoindre ta fille... Je t'aimais énormément, tu vas me manquer... Adieu Wuja!

 

30 Juin 2003 : Le 15 Juin on m'a tiré les cartes. J'étais angoissée, car je sais que les cartes peuvent se révèler aussi bien bonne conseillère que de mauvaises augures, mais je ressentais le besoin de savoir si enfin quelque chose de bon allait m'arriver. Je connais le pouvoir des cartes pour les avoir moi-même tirer pour des amis, mais les réponses m'ont tellement effrayées parfois que j'ai décidé de tout arrêter. J'étais chez des amis de mes parents et après le repas, la femme du meilleur ami de mon père m'a proposé de me tirer les cartes. J'ai confiance en elle, les tirages qu'elle a fait sur ses filles et sur d'autres personnes se sont toujours révèlés vrais, après un moment d'angoisse, je lui ai répondu oui, elle m'a promis qu'elle arrêterait si c'était vraiment trop négatif. Elle a décidé de me tirer les cartes de trois manières différentes et les jeux ont été les mêmes à chaque fois. C'était très troublant. Ce qui est revenu à chaque fois, c'était que j'allais rencontrer quelqu'un (il y avait une idée de voyage associée : ça peut être aussi bien, pendant mes vacances prochaines, ou pendant une soirée à laquelle je me rendrais ou encore sur mon lieu de travail : l'aéroport (lieu de voyages!)), cette personne aurait de vrais sentiments pour moi et elle voyait même un futur engagement (vous ne pouvez pas vous imaginez le bien que ça a pu me procurer sur le moment, j'étais heureuse, enfin du positif, même si je sais que c'est à prendre avec des pincettes, mais j'ai confiance en elle). Ses prédictions s'étalent sur 3 mois, ça fait 2 semaines seulement, donc je vais bien voir, si ça s'est réalisé d'ici Septembre. Elle a ensuite tiré les cartes à ma mère et son jeu a révélé que sa fille (moi) allait rencontrer quelqu'un... Encore plus troublant...

Je reste donc sur cette note positive et attend de rencontrer ce prince charmant que le destin m'aurait réservé.

 

13 Juin 2003 : Ma vie en ce moment? Solitude, solitude, solitude... et entre ces moments de solitude, 2 mauvaises rencontres, avec des hommes peu fréquentables, peu recommandables, viles, menteurs et méchants. Je suis poursuivie par la malédiction, je n'ai vraiment pas de chance. Je crois qu'il n'existe pas sur cette Terre un homme tout simplement gentil et qui ne triche pas.

Je vais rentrer dans une période de changements dans mon univers professionnel mais en fait je m'en fous complétement, je crois que je ne ressens vraiment plus rien du tout, je suis complétement anesthésiée.

Un seul conseil : profitez bien de tous vos petits bonheurs quotidiens, et pensez que d'autres n'en ont pas.

 

24 Mars 2003 :

PEACE

 

11 Janvier 2003 : Les débuts d'année sont propices aux bonnes résolutions, alors je vais essayer d'en noter quelques-unes qui ne seront pas toutes réalisables ni réalisées.

- la première, passer plus de temps avec mon père pour que sa fin de vie soit la plus agréable (je pense que ce sera la plus facile, déjà entamée)

- rencontrer un homme sincère, honnête, tendre, charmant et charmeur et plus simplement quelqu'un de gentil, bref qui possède toutes les qualités que n'avaient pas les hommes que j'ai fréquenté jusque ici (pas encore rencontré, mais existe-t-il?? j'en doute)

- être plus heureuse qu'en 2002 (ça, je ne devrais pas avoir trop de mal à le réaliser!!!!!!!!!!!!)

- ne plus me fier à des gens qui n'en valent pas la peine, garder la tête froide (so easy)

- ne plus mentir (euh oui, mais non!)

- voyager (je dois juste attendre 6 mois et après yyyyoooooouuuuuhhhhoooooouuuuuuu)

- me remettre à la danse (j'y pense et puis j'oublie, c'est la vie, c'est la vie :o))

- poser ma candidature à star academy 3 (ah ah ah!!!)

- ne plus acheter la presse people (et être déprimée tous les lundi, non pas possible!!!)

- tout quitter et aller m'installer sur une île déserte (penser à poser ma candidature à koh lanta 3 ou encore mieux à l'ile de la tentation 2 en tant que tentatrice!!!!!)

- ne plus mentir (mais non ça j'ai déjà dit que c'était pas possible)

- jeter mon téléphone portable (de tout façon il ne sonne jamais, mais je vais attendre au cas où ma bonne résolution 2 se réaliserait)

- me mettre à la cuisine (progressivement j'y arrive)

- adopter deux chatons (j'ai hâte, et je sais comment je les appelerais mais je n'en dirais pas plus pour l'instant)

- sortir tous les soirs (pour aller où????)

- ne plus mentir (pffffff)

Alors je ferais le décompte l'année prochaine pour savoir ce qui a réussit ou pas, en fait la tache s'annonce moins difficile que je pensais, j'ai toutes mes chances!!!!!

'Don't disturb me in this state

Please leave me purgatorying'

Alanis Morissette 'Purgatorying'

 

20 Novembre 2002 : J'ai commencé à faire ce site en Mars 1998 et il a évolué en même temps que moi, à travers mes joies et mes peines, même si je ne les ai pas relaté ici. Pour ceux qui me connaissaient déjà à cette période, ce n'était au début qu'une grande blague et il n'était pas question que j'y parle de moi, puis en fait, je me suis rendue compte qu'il y avait des secrets qui devenaient trop lourds à garder et que je ne pouvais partager qu'avec très peu de gens et certainement pas ma famille, alors j'ai écrit La lettre et cela m'a apaisé (pour au moins deux heures) et je l'ai mise en ligne, ce site qui était drôle a finalement changé pour devenir plus triste. J'ai reçu pleins de messages de personnes qui me félicitaient pour mon courage, même si le courage j'aurais du l'avoir beaucoup plus tôt et faire d'autres choix mais maintenant c'est trop tard, et ce qui m'a fait le plus de bien c'est que d'autres personnes se reconnaissaient en moi et que me lire les avaient aidés, finalement tout ça n'était pas vain!

En 4 ans et demi, j'ai évolué même si rien n'a changé, les années passent et pourtant, j'ai l'impression que l'histoire se répète tout le temps... Ma vie en ce moment : j'ai 25 ans et je passe mes journées chez moi, la foule m'angoisse et pourtant je fais un métier où je suis en contact permanent avec le public, et j'aime mon métier car c'est bien la seule chose que j'ai encore de valable actuellement, mais voilà, après mon travail, quand je rentre chez moi, je retrouve ma solitude et j'ai peur de la nouveauté. J'ai eu un moment dans ma vie où tout était survolté, c'était il y a peu de temps au printemps dernier, je vivais dans une angoisse permanente, mais personne n'a rien vu ou rien voulu voir, je sortais tout le temps, je ne dormais presque plus, mais je vivais... Puis il y eut une période noire qui a duré 2 mois, et ensuite le calme apparent, le besoin de solitude pour me retrouver, tout simplement. Aujourd'hui ce besoin de solitude a disparut mais trop de choses se sont passées en si peu de temps et le futur m'effraie encore plus. Dans toute cette période, j'ai vu quels étaient mes amis, en fait il y en a vraiment peu et un sur qui je puisse vraiment compter et qui d'ailleurs apparaît déjà sur ce site, Pierre. Il m'a beaucoup aidé pendant cette période et je lui en serais toujours reconnaissant. Pendant que lui rester, d'autres sont partis, je suis persuadée qu'ils attendaient la faille pour s'en aller et quand ils l'ont trouvé, m'ont laissé au pire moment qu'il soit (c'est sûr que quand tout va bien, qu'on sait qu'on peut compter sur quelqu'un c'est royal, mais quand cette personne connaît elle aussi des problèmes, alors là c'est plus pareil, comme on m'a expliqué 'chacun a ses propres problèmes, non je ne peux pas t'aider, salut!'). Ces personnes pour moi n'existent pas, un être sans coeur, dénuées de tout sentiment humain ne peut pas exister dans ce monde, en tout cas pas dans le mien, ils ne méritent même pas d'être cités ici. De toute façon, toutes ses personnes ont au moins réussi à me rendre tout à fait insensible, parfois je me dis que mon coeur est froid.

"Supprimer les traces, la moindre de trace

Ce qui reste de candeur

Un morceau de glace à la place du coeur...

Ne plus rien sentir

Inconscient, minéral

Plus le moindre désir

Plus de peur, ni de mal "

Gérald de Palmas "J'en rêve encore"

Ce week-end, j'étais à l'enterrement d'un membre de ma famille, elle avait 53 ans et avait des tonnes de projets qu'elle souhaitait concrétiser, mais en 3 mois son destin a basculé et elle est morte d'une tumeur au cerveau. Le plus traumatisant pour moi ce n'était pas de la voir sur son lit de mort chez elle, mais de voir son cercueil, car là j'assimilais le fait qu'elle était vraiment partie... Mon père a le même age et est gravement malade également, il lui reste très peu de temps à vivre mais il ne peut guère en profiter et pendant cet enterrement, je pensais que bientôt, je serais de nouveau là mais que le cercueil serait celui de mon père et ça me tue à petit feu.

 

*ivy*