Animaux et Etres Fabuleux

 

Alcyon : Oiseau de mer dont la rencontre passait pour être un heureux présage.
Amalthée : Chèvre qui allaita Zeus, de ses cornes coulaient le nectar et l'ambroisie et dont une corne, brisée par le dieu enfant, devint la corne d'abondance, car les nymphes la remplirent de fruits.

Basilic : Serpent dont le regard était mortel.

Briarée : Créature pourvue de cent bras, engendrée par Gaia (la Terre) et Ouranos (le Ciel) ou Poséidon. Il sauva Zeus lorsque les autres dieux se rebellèrent contre lui. Il lui donna la main de Cymopolé en remerciement. Sa fonction était de garder les Titans enfermés dans le Tartare, avec l'aide de ses frères Gyès et Cottos.

Cécrops : Etre mi-homme, mi-serpent qui jaillit du sol. Il épousa Alauros et hérita du royaume de son beau-père, auquel il donna le nom de Cécropeia. Il eut un fils qui mourut jeune : Erysichton et trois filles : Pandrosos, Aglauros et Hersé. Il mit fin aux sacrifices humains dans son royaume et il reconnut avant tous la suprématie de Zeus en lui offrant des gâteaux rituels (pelanoi) pour remplacer la chair humaine ou animale.

Centaures : Etres représentés comme des monstres moitié homme (tête et torse) et moitié cheval. Ils se nourrissaient de chair et avaient des moeurs brutales et paillardes, à l'exception de Chiron qui était doux.

Cerbère : Chien à 3, 50 ou 100 têtes qui gardait les Enfers. Il avait une queue de serpent et une rangée de têtes de serpent se dressaient sur son dos. Il dévorait tout habitant du royaume d'Hadès qui tentait de se sauver, il se couchait devant les ombres nouvelles venues lorqu'elles pénétraient dans les Enfers. L'homme qui arrivait à le regarder était changé en pierre, quand de la bave tombait de sa gueule sur le sol, elle donnait naissance à l'aconit, poison mortel. Orphée le charma avec sa lyre, Héraklès le dompta au cours d'un de ses 12 travaux et la Sybille de Cumes lui jeta un gateau trempé dans du vin drogué pour passer devant lui.

Charybde : Gouffre mythique situé à l'extrémité Nord du détroit de Méssine, en Sicile. On le réprésente comme un monstre femelle, fille de Poséidon et de Gaia, qui engloutissait l'eau de mer et la rejettait trois fois par jour, ce qui amenait la destruction des bateaux de passage.

Chimère : Monstre à tête de lion, corps de chèvre et queue de dragon qui vomit des flammes.

Cyclopes : Les 3 fils de Gaia (la Terre) et d'Ouranos (le Ciel), géants qui n'avaient qu'un oeil au milieu du front : Argès (l'Eclair), Brontès (le Tonnerre) et Stéropès (la Foudre). Ils fabriquèrent la foudre à l'intention de Zeus. Ils furent tués par Apollon pour venger la mort d'Asclépios, son fils, car ils avaient forgé la foudre dont Zeus s'était servi pour lui donner la mort.

Dragon : Animal ayant des griffes, des ailes et une queue de serpent.

Echidna : Monstre, moitié femme et moitié serpent qui enfanta Cerbère, l'Hydre de Lerne, la Chimère, le Sphinx, le lion de Némée, la truie de Crommyon, Orthros le chien de Géryon, le dragon Ladon qui gardait le jardin des Hespérides et l'aigle qui tourmentait Prométhée. Argos la découvrit un jour endormie et la tua.

Empoussa : Un des sceptres de l'entourage d'Hécate, elle avait un pied d'âne et un pied de bronze. Elle possédait le pouvoir de se métamorphoser et s'unissait à ses victimes avant de les dévorer. Pour se débarasser d'elle, il fallait l'injurier à grands cris, et alors elle fuyait en poussant des cris aigus.

Erinyes : 3 divinités vengeresses : Tisiphone (la Vengeresse du meurtre), Mégère (la Malveillante) et Alecto (l'Implacable). Elles avaient des serpents pour cheveux et du sang coulait de leurs yeux. Elles étaient les protectrices de l'ordre établi. Elles vivaient dans le royaume des Morts où elles faisaient subir des tortures sans fin aux damnés, elles remontaient sur terre pour punir leurs victimes. Elles les frappaient de folie.

Les Géants : Ils avaient un tronc humain et des jambes prolongés par une queue de serpent. Ils prirent forme des gouttes de sang qui coulaient des organes génitaux d'Ouranos (le Ciel), tranchés par Cronos. Leur bataille contre les dieux fut appelée la Gigantomachie : elle débuta quand Zeus enferma les Titans dans le Tartare. Seul un mortel pouvait les vaincre, Zeus engendra Héraklès avec une mortelle et il les vainquit.

Les Géants-aux-cent-bras : (Hécatonchires) C'étaient trois énormes créatures possédant chacune cinquante tête et cent bras: Cotos, Briarée et Gyès, nés de Gaia (la Terre) et d'Ouranos (le Ciel). Celui-ci les avait repoussés dans les profondeurs de la Terre, et de colère Gaia persuada Cronos d'émasculer son père. Cronos ayant pris le pouvoir les enferma dans le Tartare. Zeus les fit sortir du Tartare pour gagner la gigantomachie, il leur offrit le nectar et l'ambroisie. A la fin de la bataille, il les renvoya dans le Tartare en tant que gardiens des Titans.

Géryon : Monstre à 3 têtes et à 3 troncs. Il possédait un riche troupeau de boeufs que gardaient un berger nommé Eurytion et un chien à 2 têtes, Orthros (Matinal) ou Orthos (Droit). Héraklès le tua de ses flèches et s'empara de son troupeau.

Les Gorgones : Monstres à la face ronde et hideuse, à la chevelure faite de serpents et des défenses de sanglier. Leur visage est couvert de barbe, leurs mains de bronze et quelquefois elles possédent un arrière-train de jument. Elles étaient 3 soeurs : Sthéno (Force), Euryalé (dont l'aire est large) et Méduse (Reine, la plus redoutable). A l'exception de Méduse, elles étaient immortelles. Un seul regard sur ces créatures changeait une personne en pierre. Poséidon était l'amant de cette dernière, et elle était enceinte de lui quand elle fut tuée par Persée. De son sang naquirent Chrysaor et Pégase. (Asclépios utilisait le sang de Méduse pour soigner ses patients, puisqu'il était le dieu de la médecine. Le sang qui coulait de l'une des veines avait le pouvoir de ressusciter les morts, mais le sang qui coulait de l'autre était mortel).

Les Grées : Les trois soeurs des Gorgones, filles de Phorcys et de Céto. Elles avaient pour nom Enyon (Belliqueuse), Pemphrédo (Méchante) et Deino (Effrayante). Elles étaient nées déjà vieilles, avec des cheveux gris et ridées, aveugles et édentées. Elles possédaient un oeil et une dent pour elle trois qu'elles se prêtaient à tour de rôle. Elles vivaient dans une grotte, sur les flancs de la chaîne d'Atlas. Persée résussit à voler leur oeil et découvrit où se cacher leurs soeurs les Gorgones.

Harpies : (les Ravisseuses) Femelles pourvues d'ailes, d'apparence monstrueuse, au nombre de trois ou quatre, on les tenait pour responsable de toutes les disparitions. Elles étaient semblable au vent d'orage : Aello (Bourrasque), Okypété (Vole-vite), Célaeno (Obscure comme une nuée d'orage) et Podargé (Aux pieds rapides).

Hippogriffe : Animal fantastique, cheval ailé à tête de griffon.

L'Hydre : Serpent des marais de Lerne, en Argolide, au corps de chien dont les 7 têtes repoussaient, en se multipliant au fur et à mesure qu'on les coupait, seule une était immortelle. Seul Heraklès put vaincre l'Hydre en tranchant d'un seul coup 6 têtes, puis trancha la tête immortelle et l'enterra sous un rocher. Puis il ouvrit le corps du serpent et recueillit son venin et le garda pour empoisonner ses fléches.

Licorne : Animal, cheval à longue corne unique implantée au milieu du chanfrein.

Minotaure : Monstre moitié homme, moitié taureau. Enfermé dans le Labyrinthe de Dédale, en Crête, il fut tué par Thésée.

Pégase : Cheval ailé né du sang de Méduse lorsque Persée lui coupa la tête.

Phoenix : Oiseau qui après avoir vécu plusieurs siècles, se brûle lui-même sur un bûcher , pour renaître de ses cendres.

Python : Serpent monstrueux que Héra lança à la poursuite de Léto, enceinte d'Apollon et d'Artémis, ce premier encore enfant, tua le monstre dans son repaire, à Delphes, où il rendait des oracles, et lui substitua un oracle qui représentait ses paroles.

Les Satyres : Créatures des bois qui accompagnaient les Ménades durant les cérémonies dyonisiaques. Ils avaient pour soeurs les Oréades et étaient connus pour leurs appétits lascifs et leur dévergondage. On les identifiait avec des oreilles pointues, des jambes de cheval, des sabots et des petites cornes sur la tête. Ils personnifiaient la fertilité spontanée de la nature sauvage.

Scylla : Monstre marin du détroit de Messine. A l'origine, elle était une très belle nymphe. Glaucos, dieu de la mer, tomba amoureux d'elle et demanda une potion magique à Circé. Celle-ci, jalouse, transforma Scylla en un monstre à six têtes et douze pieds, chaque tête contenait une triple rangée de dents, une ceinture de tête de chiens entourait sa taille, qui aboyaient et guettaient les proies. Elle était immortelle, et pour se défendre il fallait invoquer l'aide de sa mère Crataeis. Elle résidait dans une grotte en face de Charybde. Pour piéger les marins, elle utilisait toutes ses bouches pour les saisir sur le pont des navires. Elle fut finalement transformée en rocher.

Sphinx : (l'Etrangleuse) Monstre hybride originaire de l'Ancienne Egypte. Monstre ailé pourvu d'une tête de femme et d'un corps de lion qui arrête les voyageurs se rendant à Thèbes, leur soumet une énigme et les dévore s'ils ne peuvent la résoudre. Oedipe en réponse à la question : "Quel est l'être qui, doué d'une seule voix, a successivement 4 pieds, 2 pieds, 3 pieds et d'autant moins de force qu'il a plus de pieds?", proposa l'homme (il se traîne enfant à 4 pattes, est droit dans sa maturité et, devenu vieux, s'appuie sur une cane). Le sphinx, désappointé, se tua en se précipitant dans le vide du haut de son rocher.

Les Titans : Race de dieux nés de Gaia (la Terre) et d'Ouranos (le Ciel), ils étaient d'une taille colossale, les plus connus sont : Cronos, Rhéa, Océan, Thétis, Japet, Hypérion, Coéos, Crios, Phoebé, Thémis, Mnémosyné et Théia. Certaines de leurs descendances étaient aussi considérées comme des Titans : Hélios (le Soleil), Prométhée, Epiméthée et Atlas. Ils se battirent contre les Olympiens menés par Zeus. Vainqueur, il les envoya dans le Tartare, où ils furent emprisonnés pour l'éternité derrière des portes de bronze, gardées par les Géants-aux-cent-bras.

Typhon : Monstre, fils du Tartare et de Gaia (la Terre). Il avait en guise de tête cent têtes de dragons qui faisaient onduler leurs langues noires et dont les yeux lançaient des flammes. Chaque tête possédait une voix effrayante et parlait le langage des dieux. Zeus finit par le vaincre dans le combat qu'il mena pour la conquête de l'Olympe. Il le tua grâce à sa foudre et le jeta dans le Tartare. Là, Typhon engendra les vents les plus meurtriers pour les hommes : les typhons.